US - NAVY et le Débarquement de Provence 15-29 Aout 1944 par Marcel ERTEL...   |   accueil
      Opération Anvil Préface Dragoon   |   Remerciements   |   Album de photos des pilotes   |   L'Histoire des WASP...
 Débarquement de Provence 15-29 Aout 1944
              L' US-NAVY AU COMBAT.






ANVIL , 1 Juillet  au  14 Aout 1944.

12 th AIR-Force , basée en Sardaigne et en Corse.
15 th AIR-Force , basée sur la cote de l'Adriatique en Italie.


Lors du bombardement le Pouzin et la région le 2 Aout 1944, des tracts furent largués par les vagues de bombardiers avertissant la population de quitter les habitations proches des objectifs.
Cet avertissement ne fut pris au sérieux que le 6 Juillet, malheureusement pour certains il était dèja trop tard.




Les missions :


Destructions massives , aérodromes, ponts routiers et ferroviaires, noeuds routiers, gares de trillages, trains de marchandises, matériels militaires, munitions, raffineries, radars, défenses côtières, etc...


Appariels ayant participés à ces raids :


Quadrimoteur Boeing B-17 , le seul appelé  " Forteresse volante "
15 th Air-force
5 th Bomb Wing, 2 th-  97 th-  99 th-  301 th-  463 th-  483 th Bomb Group.



la forteresse volante B-17





Quadrimoteur  B-24H Liberator
15th AIR-FORCE, 47th-   49th-   55th-   304th- Bomb Wing.



le B-24H  Liberator.


Chasseurs en formation de 4-6-8-12- et 16 appariels , bombardements et mitaillages en piquets...


Mustang P-51's :




le Mustang P-51's.



Thunderbolt P-47's :



le Thunderbolt  P-47's


Lightning P-38's :



le Lightning P-38's


Type de bombes utilisées pour ces interventions :


100 lb
45,360 kg
250 lb
113,400 kg
350 lb
158,760 kg
500 lb
226,800 kg
1000 lb
453,600 kg



Durant la dernière guerre mondiale et de nos jours encore on entend dire par les anciens : " Les Anglais et les Canadiens étaient des as, ils bombardaient très bas " Ce n'est qu' une légende ... A ma connaissance il n'y a eu que deux bbombardements réalisés à trés basse altitude : une usine de roulement à billes, l'usine Dorian au Chambon Feugerolles près de Firminy dans la Loire , et les murs d'une prison en Normandie , après le débarquement du 6 Juin.

Ces deux opérations ont été réalisées avec des chasseurs bombardiers, tout comme les américains auraient pu le faire.

Il est vrai que les quadrimoteurs Anglais bbombardaient parfois d'une altitude un peu inférieure que les aviateurs Américains, pour la bonne raison que les Anglais effectuaient leurs raids sur l' Allemagne de nuit, et surtout, leurs appareils ne disposaient pas du viseur de bombardement US , trés précis.

De toute facon, une chose est certaine, les objectifs à bombarder signalés par les missions aériennes photographiques ont été un succès et pratiquement sans pertes humaines, pour la raison suivante, le nombre de bombardiers à mettre en plce sur le raid était calculé suivant l'importance de l'objectif.

Dans le cas ou le renseignement arrivait  par une autre source, dans la majorité des cas l'objectif étai surévalué, les bombardiers étaient en surnombre avec les conséquences dramatiques que l'on sait.

Exemple, Saint Etienne le 26 Mai 1944 , 90 Flying Forteresse B-17G ? objectif:: un train  de munitions , 25 appareils auraient suffis. Dixit les équipages de bombardiers  " Il ne faisait pas bon se trouver sous les bombes, pas plus que dans les carlingues !!! "

Début 1943, l'air force avait perdue beaucoup d'appareils et d'équipages, le tour de missions était de 25 pour bénéficier d'un repos, celui-ci passa à 50 missions, et de plus , en début de cette année, la spécialité de navigateur et celle de bombardier fut jumelée ainsi que celle de radio et mitrailleur, l'équipage passa de 12 hommes à 10 hommes...

Incontestablement, la victoire est bien venue du ciel et de la mer...