NEW SITE WEB

" OPERATIONS- ANVIL-PREFACE-DRAGOON "
LANDING SOUTHERN FRENCH
AUGUST 15 th to 29 th 1944
DEBARQUEMENT DE PROVENCE
L' US-NAVY AU COMBAT.
Marcel ERTEL
FRANCE


Marcel ERTEL
est heureux de vous présenter son site web
qui fait revivre la mémoire de ces jeunes pilotes américains
qui ont donné leur vie pour notre liberté.
Today, we live again .
Aujourd'hui, nous revivons.




Venez nous rejoindre
et découvrir des documents exceptionnels.


Bienvenue sur
notre site internet :
http://perso.wanadoo.fr/patrick.ertel/


Landing Southern French
August 15 th- 29th 1944                
                         
  Débarquement de Provence
  15 - 29, août 1944.
     l'US - NAVY au Combat

Marcel ERTEL
Né le 27 Juin 1931
Saint Paul en Cornillon, Loire, France.
28 ans dans l'armée de l'air.
Contrôleur de la circulation aérienne militaire
Depuis 1983 recherches bénévoles des aviateurs disparus et oubliés.



Saint Paul en Cornillon , France.

Visitez donc le site web de notre village.
http://www.ville-stpaulencornillon.fr/


Une question ,
Une remarque ,
Contactez moi vite ...

@e-mail :    marcel.ertel@wanadoo.fr

Certaines de mes recherches
sont finalisées par un mémorial
ou une tablette commémorative.


Mémorial  F6F-5's Hellcat's US-NAVY

LT Cmdr USN Harry Brinkley BASS
LT USNR Robert Joseph JOHNSON
LT USNR John Dismas FRANK
LT USN William Nathan ARBUKLE
Ens Charles Wilburn S. HULLAND

Les Villettes Haute Loire.
FRANCE.


 Mémorial  WIBAULT 283T12
L'IMBATTABLE # 10
LYON - BRON - LE BOURGET,
écrasé le 12.12.1939,
Caloire, Loire.

Maurice SUAU pilote Cdt de bord, né le 25 novembre 1912 à Avignon. S/C Pilote de reconnaissance à Lyon - Bron escadrille " Les Chimères " . En 1937 passe le concours d'entrée à Air - France, il entre à la compagnie début 1938, il vol sur Wibault sur la ligne Paris - Dakar.

Sgt de réserve, Charles DEGUIN, pilote de chasse, né à Lyon le 28 février 1915, escadrille 3/9 Lafayette à  Bron, mobilisé.

Albert LEGENDRE, officier mécanicien, né le 25 avril 1905 à Rozet - Saint - Albin, Aine, mécanicien à AIR - FRANCE, mobilisé.

Sgt Roger Pierre PEHAUT, mécanicien volant 21e  escadre de bombardement, né le 4 août 1914 à La Penne sur Huveaune (13).

Sgt  Marie - Robert PEPERIOT, mécanicien volant , né le 26 juillet 1913, Paris 2e. son père originaire du Lot, représentant de commerce, décédé, sa mère était comptable, elle habitait Paris. J'ai seulement retrouvé un cousin de son père dans le Gers, c'est pour cette raison que je n'ai pas de photographie. Le mécanicien Pierre MARTINOT céda sa place à son ami Marie - Robert PEPERIOT afin de lui permettre de passer huit jours avec sa jeune épouse.

L'équipage avait pour mission de livrer au plus vite au Bourget, une cargaison précieuse pour la défence nationale  dont personne à bord ne connaissait le contenue.

Le feu à bord, ces hommes ont fait le sacrifice de leur vie pour épargner les villes de la vallée de l'Ondaine. Grièvement blessé, seul Maurice SUAU a survécu. En 1945, enfin rétabli, reprend du service, participe au pont aérien de Berlin ou il se distingue, aux commandes de son DAKOTA , 21 passagers à bord, un moteur en feu, qui se détache de l'ailes et s'écrase prés d'une ferme. Maurice SUAU maîtrise la situation et réussit à poser l' appareil dans un champ, ses 21 passagers sont sains et saufs. Il reprend sa place à AIR - France, en fin de carrière, il accordait les licences Pilotes sur Boeing 707 avec mon ami Henri ALMIN, navigateur qui avait fait son stage en Amérique avec Alain LEBRAS fin 1943.

Alain LEBRAS avait passé par l'Espagne, fait prisonnier, enfermé dans un camp et échangé contre un sac de blé Américain.

Roger Pierre PEHAU, brillant élève, il obtient une dispense pour se présenter au brevet élémentaire. Entre à l'école pratique à Marseille section mécanique. Passe  et réussit le concours pour entrer à l'école de mécaniciens avion de l'Armée de l'Air à Bordeaux. A sa sortie, il est affecté à Salon puis Nancy à la 21e Escadre de bombardement.

Le jeune Albert LEGENDRE perd sa mère très jeune, il fut élevait par sa tante maternelle, la mère de Marc LENOIR. Il n'a qu'un rêve l'aviation. Il entre à l'école d'élèves  mécaniciens avions chez Louis Blériot. Il fait son service militaire en Syrie comme mécaniciens.

1933, Albert LEGENDRE fut chargé par Louis BLERIOT de mettre au point l'hydravion " SANTOS-DUMONT # 5190 " qui effectuera la première traversée de Dakar à Natal le 27 novembre 1934.
Equipage : pilotes, Lucien BOSSOUTROT. GIVON,  navigateur, COMET. Radio, NERY. Mécaniciens : Albert LEGENDRE, RICHARD.


Mr et Mme Marc LENOIR,
Neveu d'Albert LE GENDRE.


Albert LEGENDRE, Officier mécanicien.
né à Rozet saint Albin (Aine)
Photo prise pendant son service militaire en Syrie.


Maurice SUAU , pilote.
Escadrille 3 / 55 "Les Chimères" Lyon Bron
né à Avignon , 25 novembre 1912.



Charles DEGUIN , pilote de chasse
Escadrille 3/9 LAFAYETTE.
LYON - Bron.


Roger PEHAU , mécanicien volant.
né le 4 Août 1914
La penne sur Huveaunne 13.


Marie Robert PEPERIOT, mécanicien volant
né à Paris.


"le Poux du ciel"
Rozet saint-Albin  AISNES
(Collection M Lenoir)


Albert Legendre
tente de faire décoller le poux du ciel.
construit par M. pierre delette.
1932/1933
(Collection M Lenoir)



Hydravion
" Santos-Dumont "
étang de Berre , Avril 1934.

Première traversée Dakar Natal (Brésil)
27 Novembre 1934.



Photo aérienne de Natal (Brésil)
le 24.03.1934. 8 H 30  300 métres.
(Photo  service historique de l'aviation Brésilienne.)



Escadrille de reconnaissance 3 /55
" Les Chimères "

Lyon - Bron 12.12.1935.
devant un bréguet 27.

(Photo offerte par M.  PROST de Roanne.)





Le trimoteurs  WIBAULT (Le cheval de Trait)
F-AMTT "l'imbattable"  avion n° 10.
Etampes, 3 septembre 1939,
affecté au GAT, (Groupement  avions de Transports)
SAT N°1  (Section Avions de Transports)




A cette occasion marcel  ERTEL a écrit un livre,
" la dernière colline "
qui raconte l'histoire de l' équipage de Maurice SUAU et du fameux WIIBAULT,
" l'imbattable ", avion n°10 tombé à "Fontclause" le 12.12.1939 prés de son village natale , au Pertuiset, Loire. Promesse qu'il avait faite à son père qui fut le premier sur les lieux du drame et malgré le feu et la fumée retira deux corps du brasier, je sais  a présent que les corps retirés étaient celui d'Albert Legendre et Charles DEGUIN, Maurice SUAU fut projeté à 240 mètres au moment du choc, l'appareil heurta de son aile droite un hêtre. (coupures de presse,
France inter,  " Les Oubliés de l'Histoire " Pierre MIQUEL ".)
Premier appareil tout en duralumin, il fût la vedette du salon aéronautique du BORGET en 1935. 18 Wibault furent construit, le # 6 F-AMKL " La Voile d'OR " affecté en  AFN, fut radié le 11 juin 1946, en juillet 1936, il totalisait 3896 heures de vol.
Le # 9 F-AMTS " L'Infatigable " en septembre 1938, passe à l'Aéro Portugaise immatriculé CS-ABX, transport d'or (75T) entre Tanger et Lisbonne, en janvier 1941.




"La dernière colline"
(série épuisée)

une pièce retrouvée sur les lieux du drame


extrait du journal "le progrès"  Alain SIGOLLETTI .
du 13 Janvier 1991.

Alain Sigolletti , journaliste et passionné d'aviation.

allocution de Mr le Conseiller Général Antoine PETIT
qui après l'accord des Maires
a pris en charge toute l'organisation.

Mrs  les Maires de la vallée de l'Ondaine.

Les Maires de la Vallée de l'Ondaine reconnaissants :
Firminy, Fraisses, Unieux, La Ricamarie, Le Chambon Feugerolle,
Caloire et Saint - Paul - en Cornillon.


photo d'un t6
Le Commandant MARTIN
aux commande du T6 de l' Aéro Retro,  St Rambert d'Albon
adressa un dernier salut aux héros de Fontclause.

Devant le mémorial
(g à d)

Roger PICARD,
Pierre MARTINOT,
Mme DEGUIN LONJARET.


Antoine  ERTEL
né le 27 Septembre 1898
NIDERVILLER  Moselle.


Mémorial SIEBEL NC-701 IGN, F-BAOQ, # 10 Marignane - Creil,
écrasé le 25.10.1947  15 h 00
St Etienne La Metare, Loire.



LT Robert Millet, pilote
né le 13 avril 1918 à Génicourt sur Condé, Meuse.

Cne André LESURE, chef de l'escadrille # 10 -
né le 1 février 1915 à Revigny sur Ornain, Meuse.

Alain  LE BRAS navigateur
né le 2 mai 1922 à Saint - Servant, Morbihan.

Pierre-Claude BELMONT,chef Mécanicien de l'escadrille  10
né le 15 septembre 1907 à Les Echelles, Savoie.

Roger PANENC, mécanicien
né le 11 décembre 1920 à Ventabren, Bouches du Rhone.
Casimir CORNIGLION, photographe aérien.
né le 3 juillet 1909 à Roquebillière Alpes Maritime


En panne moteurs...

En panne de ces deux moteurs et dans le brouillard.
Dans l'après - midi du vendredi 25 octobre 1947
le Capitaine LESURE chef de l'escadrille photographique # 10 et son chef mécanicien Pierre - Claude BELMONT sont venu de Creil pour inspecter l'appareil et l'équipage qui a terminé sa mission photographique dans la zone assignée dans le Sud de la France. Lundi prochain, il s'envolerons pour l'Afrique du Nord, couvrir une nouvelle zone. En décembre prochain, l'IGN ( Institut Géographique National) recevra sa première Forteresse volante Boeing B-17 c'est l'équipage Robert MILLET qui là prendra en compte.
Mais il faut s'envoler pour Creil, déposer les bobines de film de prises de vues de la semaine et préparer le départ de lundi pour l'Afrique du Nord. La météo n'est pas fameuse dans la vallée du Rhône, pluie et brouillard. C'est à contre cœur que Robert MILLET donne son accord pour ce départ. Comme prévue, pluie et brouillard sont rencontrés peu avant Avignon. Le vol se poursuit en IFR avec Marseille contrôle. Orange, Montélimar sont franchis dans la crasse. La radial 270° de Vienne est passée, là, un des moteur cafouille, Roger PANENC et Pierre - Claude BELMONT tentent d'y remédier. Puis c'est le deuxième moteur  qui cafouille à son tour. Le navigateur Marc LE BRAS annonce : " Nous arrivons  Sud de St Etiènne ", Robert Millet " On se déroute sur Lyon - Bron ", appel de détresse sur frquence de détresse 121.5. La vallée du Gier  est sous eux, ils ne l'aperçoivent pas. Robert Millet se rend compte qu'il ne pourra atteindre terrain de Bron qui doit être sous un plafond encore plus bas, Il fait demi tour et se met en légère descente afin de tenter de voir  le sol. Les moteurs cafouillent toujours, on pourrait penser à une panne sèche, mais  les pleins complets d'essence ont été fait. Les moteurs calent l'un après l'autre, on entend plus que le sifflement de l'air. Eustache Cizeron en compagnie de son père, herse avec le cheval, un champ qui vient d'être ensemencé au dessus du hameau de la côte de la Métare dans le brouillard, prés des lignes à hautes tensions, soudain, le cheval se cabre et ils  ressentent le souffle, au passage de l'avion, il va en direction de la SEM, usine de construction de moteurs d'avions. Quelques instants après,

c'est le drame.

Le café du bon accueil, c'est sur unique et minuscule  pré que Robert MILLET tenta de poser son appareil en perte de vitesse. Malgré toute sa concentration, son adresse, ses efforts pour franchir les quelques trois cent mètres, l'appareil pique inexorablement vers le sol.


le café du bon accueil


Siebel NC - 701 F-BAOQ.
n° 69


Départ en mission photographique.

Alain LEBRAS, naviguateur
Robert MILLET pilote
Pierre Claude BELMONT mécanicien.


Roger PANENC , mécanicien
quitte l'aéronavale en Juillet 1947 pour entrer à l'IGN.


Marignane , 28 Juillet 1947.
Robert MILLET et  Marc LEBRAS posent en compagnie de leur nouveau mécanicien Roger PANENC qui vient de quitter l 'Aéronavale.

l'equipage devant le NC-701 , F-BAOQ
avion n°10.



P.C   BELMONT en Syrie.
avec sa jeune épouse, elle attend la venue de sa fille Monique
elle décèdera quelques mois plus tard.
Monique vie en Australie,
c'est elle qui m'a demandé de faire des recherches.


personnels services techniques de la ville de Saint Etienne
Marcel ERTEL et Mme Francoise GROSSETETE
maire adjoint, députée Européen
Sur l'emplacement future de la stèle.


                               Robert MILLET                      Casimir CORNIGLION

M. DUBANCHET , découvre la stèle.
Cdt Roger ARNOUX , IGN, venus avec le Cdt FRANCOIS avec
le Mystère 20, F-BS YF , basé à CREIL   
Mon Cdt d'escadron et ami , le Col  Jean - Pierre  BRANDMEYER.



Jeanne MILLET nièce du pilote,
dépose la gerbe. en présence des familles.


Le dépot de gerbe


Le mémorial.
Une roue , une helice d'avion.





Emmanuelle ERTEL et Marine MILLET
Saint - Etienne ,  la Métare.


arrivée du myster 20
de l'institut géographique national
aéroport d'andrezieux bouthéon
les commandants arnoux et francois
délégués par mr le président  Michel  Louis


Creil, parking avions IGN.
Une route passe en bordure de la base,
pour gagner la piste d'envol,
les appareils doivent traverser cette route.
Un feu commandé par le contrôleur de la tour, stoppe le trafique routier.  


HONNEUR ET GLOIRE
AUX VALEUREUX EQUIPAGES
DE L' IGN FRANCE.

   Les hauts faits de l'histoire chantés par les trompettes de la renommée  laissent, en dehors des héros proclamés, que bien peu de place à tous ceux qui, par leur action et leurs sacrifices, ont largement contribué à ce que ces faits soient immémoriaux.
Les récits de la libération de la France de l' envahisseur qui accordent une large part à la résistance intérieure, et en rappelant d'incontestables faits d'armes, oublient quelque peu de souligner la partie importante d'appui de la logistique apportée de l'extérieur par les Alliés, et en particulier de leur aviation.
Au point d'ignorer bien souvent le rôle primordial des chasseurs et bombardiers de l' AIR - FORCE et des chasseurs de l' US - NAVY, ainsi que les risquent considérables pris par ces pilotes au cours de missions en rase - mottes.

Les récits qui suivent
en sont la preuve flagrante et incontestable,
extraits des archives Américaines
de ce mois d'août 1944.


      

Mémorial LIBERATOR B - 24 H “PATSY-JACK”,
serial # 42- 64445
15 th AIR - FORCE, 49 th BW, 451 th BG, 727 th SQ,  

CAPPLEMAN Crew  02.08.1944  14H15
écrasé à Riotord " Les Setoux " Haute Loire. Porté
" Perdu en Méditerranée "
rapport du Leader de la formation de bombardiers,
Colonel Kindal YOUNG.




1938
George CAPPLEMAN , élève pilote.
Wilma CAPPLEMAN, son épouse.


" Le ciel est a nous "...

L'équipage du PATSY- JACK

George CAPPLEMAN


            John LAHAY            Warren PALSELL             Roy WHITE


     Thomas DOW                   Harold MEHL                George  LIZOTTE


     James LEWIS            Winston MEUNIER        Theodore ZUKOSKY








RIOTORD les Sétoux
Les restes du B-24 H
"Patsy - Jack"
Dimanche 7 Août ,
sortie de la messe à Saint Julien MOLHESABATE,
les habitants des villages alentours viennent voir
les débris de l'appareil




Jean PEYRARD des Setoux,

Témoignage...

" Je me souviens encore de ce 2 août 44, le quadrimoteurs en feu et à plein régime, il venait de la direction du Besset, il vira sur le hameau de Clava, et rasa les toits des maisons des Setoux à moins de 30 mètres, vira à droit puis s'écrasa ".



Jean et Francine DELHOLME
Hameau le Besset


Des aviateurs du B-24 H
effectuent une ronde autour du village de Vanosc
afin que les habitants puissent vaquer à leurs occupations.






à gauche  Juliette DELOLME
robe de juliette en soie, pélérinage à notre dame DAY, reine du haut Vivarais, prés de la Louvesc, Ardêche.

à droite    Georgette et Gabriel  MAGNOULOUX
fiert de poser 51 ans plus tard, avec une des pales d' hélice
que le papa avait récupérée pour soutenir la voûte de son puits.

La meilleur des cachettes pour la préserver de la convoitise.

Merci à cette famille
pour leur aide précieuse
à retrouver des pièces de l' appareil.

Rideau crocheté par Francine DELOLME

Avec la soie récupérée dans les sangles du parachute,
Francine DELOLME fit de magnifiques rideaux,
motif, deux pigeons face à face.

Le 5 août 1995, Juliette DELOLME offrit une des paires de rideaux à
madame Wilma CAPPLEMAN.

   


Les Setoux , Riotord
de gauche à droite

Théodore ZUKOSKY radio mitrailleur
Thomas  DOW Mitrailleur de queue   
Robert  GILLIES Bombardier navigateur
Harold  MEHL Mitrailleur nez    
James  LEWIS mécanicien mitrailleur   

Jody KELLER, Soeur Wiston F. DRANDREW   
Wilma  CAPPLEMAN.


La photo souvenir...
(Alain Sigolletti)


La place du village " les setoux "
fut rebatisée en mémoire de
l'équipage du Patsy - Jack .


hameau le besset

le drapeau americain est soigneusement plié par
Wilma Cappleman Jody Keller Drandew
(Alain Sigolletti)



Village le Besset
C'est ici qu'une partie de  l'équipage posa le pied sur le sol de France...


Hymne Américain.
(g à d)

Mme CUOQ , maire de Saint Julien
Wilma CAPPLEMAN son fils
Ted ZUKOSKI ,
Monsieur le député Jean PRORIOL
(Alain Sigollletti)   

extrait de son discours:
"Monsieur LEWIS, le 2 aout 1944,
il y avait moins de monde qu'aujourd'hui"...

James LEWIS
Général Jean LAMY, de l'Armée de l'Air ancien des B-26 Marauder





Les familles Jean BEAL et CHARROIN
du hameau le Besset
(Alain Sigolletti)

en costumes d'époque pour recevoir comme le 2 Aout 1944
les aviateurs américains, immortalisés aujourd'hui
par les parachutistes du club de Saint Galmier.

Merci
à tous pour cette très belle prestation.


Riotord Les Setoux
Inauguration du Mémorial
(g à d)
Aviateurs et épouses, les sympathiques Maires
Henri DUMONT
Hypolite BERNON et le colonel  MARSTON
Jean PRORIOL .
(Alain Sigolletti)



le 5 Aout 1995
picnic dans la fraicheur et le brouillard
au pied du mont Feltin.
(A M Ertel)



Mémorial F6F-5's Hellcat's US-NAVY SQ 74

LT USN Cmdr Harry Brinkley Bass , 20.08.1944 Saint Bonnet le Froid (43)
LT USNR Robert J. JOHNSON ,17.08.1944, Rognes (13)
LT USNR John D. FRANCK , 17.08.1944 , Saint - Cannat (13)
LT USN  William N. ARBUKLE , 20.08.1944 , Mèze (34).
LT USNR Charles W.S.HULLAND , 20.08.1944 Saint Julien (11)

le 6 Octobre 1996, 08 h 00
départ de l'hotel pour la cérémonie d'inauguration,
il fait froid mais la joie se lit sur les visages.
(Photo Déclic Monistrol/Loire)


Départ en convoi vers les Villettes.
Le LT USNR Bernard Keating, Marc NUITTEN,
CDR USNR Léo HORACEK, LT USNR Edwin CASTANEDO,
Capt USN Harry H. BASORE.
(Photo Déclic Monistrol/Loire)



Inauguration Mémorial
Lt CMDR Harry Brinkley BASS
le 6 Octobre 1996.
38 américains présents ce jour là.


(g à d)

Robert KARSTENSEN
Famille Brinkley BASS
Aviateurs et marins USS KASAAN BAY (CVE-69)
et USS Brinkley BASS (DD 887)
(Photo Déclic Monistrol/Loire)



                                          1932
Harry Brinkley Bass
beaumont texas
(Ass brinkley Bass)    


Harry Brinkley BASS
en famille. ( fin 1943 )

Courte  permission
avant  son départ pour le Débarquement de Provence.
(Franke Bass Keating)



26 mai 1945
Madame Percy BASS
inaugure le contre - torpilleur qui porte le nom de son fils.
USS BRINKLEY BASS (DD-887)”
(Franke Bass Keating)




Tablette Pilotes VOF-1
strafing flight  # 60, 20 aout 1944.
Plusieurs mitraillages d'une importante colonne énnemie  entre Pezens et Pennautier, 5 km Nord - Ouest de Carcassonne, Aude.

Aircraft Action Report :
Attacks were made on convoys of motor trucks along the higways. Seven bombs 500 lb were dropped. Three were observed as hits, one on a road, one in a group of trucks, and one on a ferme house from which troops were firing. Extensive strafing was conducted. Damage is estimated at twenty-five trucks buried with fifty more destroyed or damaged. Bombs 500 lb x 7 and 8500 cathridges.


# 1 LT CMDR William BRINGLE - # 2 Ens William McKEEVER -
# 3  Ens John DENISON - # 4 Ens Charles P. SKELLY       
# 5 LT  James M. ALSTON -
# 6 LT William CANDLER - # 7 Ens Frederick FENZEL.

Pennautier
Inauguration 8 Mai 2001.


Tablette commémorative
offerte par la ville de Pennautier , Aude.

( Les ombres sur le marbre laisse penser, que le F6F-5's
franchit la côte Française. )

7 mai 2001.
C'est ici à " As Plos "
que le LT James M. ALSTON
posa le pied après avoir évacué son appareil en feu, abattu par la flak.

(g à d) un conseiller municipal, Jane RYGG, Cora et Léo HORACEK,
Irène JOHNSON RYGG mon ami Bernard Castel de La REILLE, témoin des faits le 20 août 1944.


Atteint par la flak, 'appareil de James ALSTON est en feu, son équipier l'Ensign Charles P. SKELLY le suit et lui dit de sauter, James se dégage et évacue l'appareil en feu.. Skelly  protège sa descente en parachute en cerclant autour de lui afin de protéger James et en ouvrant le feu sur la colonne toute proche. Une aile se détache et descend comme une feuille morte et tombe entre la rivière le Fresquel et le château de paretlongue, (B.C.R.).

Le F6F-5'sen perdition poursuit sa course désorientée, passe au-dessus du toit de la famille Mary et enflamme le bord et s'écrase devant la maison. Au contact avec le sol, la bombe non armée se décroche et glisse au fond de la propriété. Quelques jours plus tard, les artificiers de l'aérodrome de Salvaza, tout proche neutraliserons la bombe et récupérerons le moteur. Récit de Monsieur JOURDY, employé agricole à la propriété Mary.

Le LT James M. ALSTON, rejoint Bordeaux, La Grande Bretagne, l'Irlande et les USA. Rejoint le Pacifique Sud avec la VOF qui passe VOC-1 sur le porte-avions USS WAKE - ISLAND (CVE-65)

 Monsieur JOURDY,
employé sur la propriété de monsieur mary était présent
le 20 aout 1944

14 juillet 2000
Mise en place de la plaque commémorative
strafing flight # 60 VOF-1
20 AOUT 1944
Pennautier.


8 mai 2001,
Sortie de l'hôtel Campagnil,
Pour se rendre à l `inauguration à Pennautier, Le sourire est sur toutes les lèvres. Les sept Aviateurs que nous allons honorer sont tous au Paradis des Pilotes perdus, ce matin là,  de leurs ailes ils ont balayés la grisaille des jours derniers, c'est sous un soleil radieux que nous nous rendons à Pennautier.

Marcel, Irène RYGG, LTCDR William McKINE navigateur sur A6 porte - avion EISENHOWER (CVN-69) Irène RYGG était en 1943 LT USNR dans les transmissions, elle décodait  les messages Japonais. Son future mari, le LT RYGG à combattu en France, puis dans le Pacifique.


C'est en cortège de Command Car, Jeep, GMC…

que nous arrivons à Pennautier. Le LTCDR William  McKINE est reçu par
Mr Christian BOURREL, maire, Mr Léon PEVERE Président des ACVG,
les maires des villages voisins, le conseil municipale et personnalités.

Un millier de personnes sont venues par sympathie et reconnaissance, c'est vous dire si les Pennautierois tenaient à rendre hommage à ces valeureux Aviateurs.


Les enfants de Pennautier
étaient tous là, comme leurs parents et grand -parents,
ils seront eux aussi des témoins de l'histoire.


l'hymne National Américain,
le CDR Léo HORACEK exécutera à la trompette la sonnerie au Morts.

Photo souvenir
devant la mairie de Pennautier


Pour la postérité.
Marcel, Jane, CDR Léo et Cora HORACEK, Irène RYGG, Christian BOURREL, LTCDR William  McKLINE, Annie BOURREL
et une charmante Pennautiéroise.

Réception en mairie de Carcassonne,
remise d'un livre de la cité et la médaille de la ville.
Tous, nous n'oublierons jamais cette semaine à Pennautier


Hommage à Pennautier


" Si je dois un jour quitter Pennautier,
j'emporterai un peu de sa lumière sur une simple branche coupée ".

(Jacques Norigeon)

Tablette F6F-5's Hellcat's
Lt  USNR Robert J. JOHNSON
Born september 6, 1918 Boston Massachussetts
Strafing flight # 21 St Cannat - Lambesc.
ROGNES (13) (17.08.1944 )  18 h 45
Décorations : Purple Heart - American Campaign Medal - European African Middle Eastern Campaign - Air Medal - Distinguished Flying Cross -  American Defense Service Medal - Bronze Star - American Area Campaign Ribbon - WW II Victory Medal - President unit States during Costal Defense  US SQ ONE and nine U-Boats Attack.                   
inauguration le 12 Mai 2001.

" Les Quatre Termes "
route de Salon à Aiguilles,
lieu du crash
du F6F-5's du LT Robert J. JOHNSON.
(g à d)  Léo HORACEK et Cora, Jane, Irène Johnson RYGG, marcel.


Le Moulin de tante Jeanne,
Cette grande demeure était rien que pour  nous, rien ne manquait.
Merci pour  votre noble générosité.

Avant la cérémonie, Nos amis qui nous ont si généreusement offert  le gîte et le couvert durant ce très agréable séjour au moulin de tante Jeanne, nous leur témoignons toute notre reconnaissance pour leur sens de l'hospitalité qui n'est pas un vain mot. Nous avons appréciés, une très bonne table et leurs meilleurs vins, blanc, rosé, rouge qu'ils produisent en cette belle Provence...
.


       Pierre MALLEMOUCHE, Pierre DECAMPS,  l'ami du Maroc, Pierre .



      Début de la cérémonie
(d à g)
Madame CROUAN, maire adjoint,

Monsieur Jacky GERARD maire de St Cannat.



     Discours de Monsieur le maire .  

      
     Discours du CDR Léo HORACEK  
en Anglais et en Français.


     (g à d)
CDR HORACEK, Irène RYGG, Monsieur le maire.

      découverte de la stèle


     La sonnerie aux Morts


     Oui, vous ne rêvez  pas !
La joie et l'émotion se lient sur les visages, comme toutes les familles des Aviateurs qui ont été honoré, elles étaient loin de penser qu'un jour, l'être cher disparu depuis plus de cinquante ans serait enfin tiré de l' anonymat .

L'histoire
connaît parfois de curieux  retournements.

photo pour la postérité

photo pour la postérité

Repas de l'amitié

Repas de l'amitié



Tablette F6F-5's Hellcat's
LT USNR John D. FRANK.
Born august 17 1921 Phillips Wisconsin
Strafing flight # 21 St Cannat - Lambesc.
Décorations :Purple Heart - Air Medal - American Aero Campaign Ribbon - European Africa Middle Eastern Campaign Medal - Bronze Star - WW II Victory Medal -  Citation  President Unit States of America.
Saint Cannat " La Pile " (17.08.1944 )   18 h 40
inauguration le 12.05.2001


Document allemand de la Flak # 1
qui a abattu
le LT FRANK et LT JOHNSON


Document allemand de la Flak # 2
qui a abattu
le LT FRANK et LT JOHNSON

Document allemand de la Flak # 3
qui a abattu
le LT FRANK et LT JOHNSON

Document allemand de la Flak # 4
qui a abattu
le LT FRANK et LT JOHNSON


Traduction Document de la Flak # 1
qui a abattu
le LT FRANK et LT JOHNSON


Traduction Document de la Flak # 2
qui a abattu
le LT FRANK et LT JOHNSON


Traduction Document de la Flak # 3
qui a abattu
le LT FRANK et LT JOHNSON


National # 7 entrée Sud de St Cannat,
1 km 5, propriété de monsieur OLIVE.
La bergerie se trouvait derrière le bosquet d'arbres.
Le F6F-5's du LT FRANK
s'est écrasé devant la bergerie, incendiant celle-ci.


Photo prise du même point, la nationale # 7 en direction d'Aix.
" 12 Martelet arrivèrent de cette direction ".



je n'ai pas encore retrouvé la famille du LT FRANK
PLEASE I NEED YOUR HELP !!!
Thank you very much...


       Hommage à Saint - Cannat

" Tout le monde passe dans cette maison de lumière, y séjournent même ceux qui ne s'arrêtent pas, qui se contente de traverser le village, de filer vers Aix ou de plonger vers Lambesc. C' est un lieu commun, d'une telle douceur que d'aucuns n'osent s'arrêter, de crainte d'y rester ".

(Jacques Norigeon.)




       

Certaines de mes recherches restent sans suite
par l'indifférence de mes interlocuteurs .

" il n'y a rien de pire que l'indifférence …
  elle est la négation de la vie ".
( J R )


NIEUPORT DELEAGE
Sgt-Chef de réserve, René LECOT( 25.09. 1936) ,
Né le 14 avril 1907 Lyon
Journaliste au Nouvelliste de Lyon.
St Raphael - Lyon - Bron.
St Bonnet Le Froid, Hte - Loire.   12 h 00.  
Panne d'essence.

Nieuport delage 629.


tablette dans l'église

croix en fer forgé.


Sgt / Chef René LECOT, réserviste, termine un stage à la base de Saint - Raphaël. Il a fait le voyage en train. On lui propose de convoyer sur Lyon - Bron un NIEUPORT DELAGE qui sort de révision. LECOT accepte. Le prévisionniste météo de la base, lui annonce un orage centré sur Montélimar, LECOT pense passer à droite ou à gauche de Montélimar afin d'éviter l'orage. Le décollage s'effectue normalement , LECOT met le cap sur Brignoles, Aix, puis Orange, là, le ciel s'assombrit, il contourne l'orage par la gauche, restant en bordure de l'orage, plus tôt qu'à droit pour éviter d'être obligé de se déporter sur les Alpes. Le parcourt en forme de courbe est plus long, il sait qu'il sera juste en carburant, ce qui n'avait pas été prévu avant le départ. Il arrive en vue de Saint - Bonnet Le Froid, Il est 13 heures, heure estimée d'arrivée à Lyon - Bron était. Ses chefs et camarades sont inquiets !  son moteur fait des ratées, il se met en descente et  aperçois du regard un terrain favorable pour un atterrissage forcé prés du hameau " Le Méallier ".  

C'est  jour de foire à Saint - Bonnet, tout le monde a le nez en l'air pour regarder cet avion dont le moteur cafouille, les commentaires vont bon train, un marchand de beurre d'Annonay monsieur PEZELLIER saute dans sa camionnette et va suivre le trajet de l'appareil pour  secourir l'infortuné Aviateur. René LECOT se présente pour se poser, son moteur est définitivement à l'arrêt. Il est obligé de garder toute sa vitesse devant lui un cheval qu'il ne peut éviter, heurte un muret de 50 cm et termine sa course perpendiculairement à un chemin creux, le nez de l'appareil heurte le tertre, René LECOT et projeté à 30 m sur l'herbe, un morceau de fer a perforé l'artère fémorale. Une fillette  Thérèse DELOBRE qui garde ses vaches s'approche de l'infortuné Aviateur, il lui demande de lui enlever son casque de cuire et de lui mettre son serre tête, afin de mourir en Aviateur. A monsieur PEZELLIER, LECOT montrant son alliance dit ses simples mots " je suis marié "… Il est transporté rapidement dans l'église de Saint - Bonnet, quelques instants après, il rend le dernier soupir entouré de la foule du marché.

Les paroissiens offrir la plaque en marbre. Ses amis aviateurs et journaliste offrir un très belle croix en fer forgée placée sur le lieu exacte du drame. Il fut cité à l'ordre de l'Armée Aérienne
René LECOT est très populaire à St Bonnet. Il n'en fut pas de même pour le LT USN Harry Brinkley BASS dont le point de chute se situe à moins d'un kilomètre dans la vallée des Moulins.


Acte de décès de René LECOT.

VAMPIRE MKVV # 733, 315 h 20 de vol

4e Escadre, Escadron  2/4 " LAFAYETTE ",
patrouille acrobatique
Leader ADC RAOUST # 2 LT GOURET # 3 SGT
Daniel PASSEDOIT, né le 20 janvier 1930, Nanterre.

Bizerte, Mekenes , Casablanca, escale technique à Orange,
Friedddrichshaffen, RFA.
Tiranges, Haute Loire (06.05.1952) à 16 h 20
lieu dit " Le Cros "
Appareil foudroyé.

Pas honoré.

lieu du crash " le cros"
Tiranges (Hte-Loire) “Le Cros”  point de chute du vampire du Sgt Daniel PASSEDOIT. Mr THEILLERE, secrétaire de mairie en 1952, " Il y avait ce jour là , un violent orage. L'appareil explosa et enflamma le bord du toit de la grange. La petite valise du pilote et son blouson de cuir placés dans le petit coffre à bagage de l'appareil furent  projetés à 100 mètres, le blouson bien disposé au sol prés de la valise droite.

Monsieur AUBERT, hameau les granges du Fieu rentrait ses vaches, il se trouvait sur cette même route, à environ 80 mètres en - dessous du point d'impacte de l'appareil, au passage de celui-ci, le souffle retourna son  parapluie, et quelques instants a prés une pièce métallique roula entre ses deux pieds, son épouse fut projetée dans le faussé.

La patrouille en montée du terrain d'orange après escale technique, entre rapidement en IFR, vol sans visibilité, aux instruments. Difficile de rester en patrouille serrée à cause de fortes turbulences. Un certain temps écoulé, le Leader lance un appel  radio à ses équipiers, seul le # 2 répond, après plusieurs appels le # 3 ne répond toujours pas. Le # 1 et le # 2 descendent sous la couche pourtant très basse, le plafond accroche les sommets alentours. Les deux appareils cercle autour du village, et remontent  Aussitôt. Le Leader lance un appel de détresse sur la fréquence 121.5 et signale l'absence de son # 3, Les stations goniométriques n'ont reçu aucun appel de détresse.

Le père de Daniel PASSEDOIT venait chaque année avec sa famille se recueillir en ce lieu et déposé un bouquet de fleur. Il avait placé une croix  sur le mur à l'emplacement ou son fils  avait disparus.

Il a fait une demande en mairie afin qu'une plaque rappel le souvenir de son fils Daniel " Tombé en service Commandé"    Moi - même je n'ai rien obtenu. Cela fait bien des années que cette famille n'est plus revenue en ce lieu.

!!! IMPORTANT !!!

Si un parent de cet Aviateur visite ce site, j'aimerai, s'il le veut bien m'adresser une photographie de Daniel.


Vempire
de la 4 ieme escadre de chasse.

F6F-5 Hellcat's
LT CMDR USN  Harry Brinkley Bass
Born july 4, 1916. Chicago, Illinois.
Strafing flight # 31
Saint Bonnet le Froid, Haute Loire  (20.08.1944)  13 h 00
Citations : Hero of Pacific - Letter of Commentation - Gold Star - Silver Star - Distinguished Flying Cross - Navy Cross - Air Medal - American Area Campaign Ribbon - European Africa Middle Eastern Campaign Ribbon - Eastern Aero Campaign Medal - American Defense Service Medal With Fleet Claap - WW II Victory- Citation President Unit States of America.                                                 


F6F-5's Hellcat's
LT USN  William Nathan. ARBUKLE
Born july 28, 1917 Anadarko, Oklahoma.   
Citations : Purple Heart - American Area Campaign Ribbon - Air Medal Distinguished Flying Cross - European Africa Middle Eastern Campaign Ribbon   - WW IIV Medal  - Bronze Star - Citation President Unit States of American..
Strafing flight # 30
Mèze Hérault  ( 20.08.1944 )  10 h 45.


F6F-5's Hellcat's
LT USNR John H. COYNE
Born june 14, 1920 Evanston Illinois.             
Citations : Purple Heart -  American Aero Campaign Ribbon - Air Medal - European African Middle Eastern Campaign Medal - Air Medal - Bronze Star -  WW II Victory Medal - Citation of President Unit States of American.
Strafing flight # 63
Cabrières  Gard  (21.08.1944) 18 h 30.


Aout 1998
Départ pour les Etats unis
Visite de la cabine de pilotage
en compagnie de sa petite fille
Emmanuelle.


Marcel ERTEL.







Les ailes d'or
de l' US-NAVY.


Combien étaient grande la maîtrise de ces pilotes
qui réussirent à éviter de tomber sur la moindre habitation.
Et ils tombèrent bravement en ces endroits sauvages ,
à quelques mètres d'une voie qui aurait put être leur salut,
oui, il était temps de donner à ces ombres un nom,
un visage une âme enfin.
Voilà qui est fait et qui peut que réjouir
le cœur de tous ceux qui souhaitent qu'en ce monde
soit rendu justice à tous ceux qui ont œuvré
pour que les autres vivent...
                                                                                                             
(René OUZILOU)

rené ouzilou.

" Servitude and Military Magnitude "

“I not then prevent to tell how much
I have seen know little sufferings
and courageously carried by a race
of always disdained men or honoured unduly,
according to whether nations finds
it useless or necessary”...

                                                   Alfred De VIGNY, 1797 - 1863.






@Copyright 01/2002@

Observation Fighting Squadron One ( VOF-1)
and Fighting Squadron Seventy Four ( VF-74 )
451 st Bomber Group,
727 th Squadron
with the collaboration of
Marcel ERTEL,
street Harry Brinkley BASS ,
43600 Les Villettes
FRANCE